Google knowledge graph, ce monsieur je sais tout

Google : ce monsieur je sais tout

Qu’est-ce que c’est ?

Le knowledge Graph est une fiche d’information affiché lors d’une requête effectuée sur le moteur de recherches Google. Son but est de pouvoir donner aux internautes des informations détaillées et structurées sur le sujet de leur recherche. C’est en réalité une base de connaissances que les algorithmes de Google croisent avec des données sémantiques. Il puise ses informations dans diverses sources autres que Google. L’objectif est simple : permettre aux internautes de trouver la réponse à leur question sans avoir à naviguer sur différentes pages web.

 

Ainsi Google essaie de ne pas seulement se positionner en tant que moteur de recherches, mais comme un véritable moteur de réponses.

 

Comment ça fonctionne?

Ce sont lors des milliards de requêtes effectuées sur le site que Google créer des liens entre les mots et leur sens, afin d’en comprendre les synonymes, les subtilités, les sens opposés etc… Il scrute les informations présentes sur les sites web pour croiser toutes les informations emmagasinées à un sujet, qu’il est ensuite capable d’en identifier les questions qui peuvent en découler ainsi que la meilleure réponse adaptée.

 

En quoi ça aide l’internaute?

C’est très simple, le but est petit à petit de vous alléger de la tâche de la recherche en vous donnant directement la réponse à votre interrogation. Google devient alors un ami “je sais tout” à qui vous pouvez poser n’importe quelle question sur n’importe quel sujet.

Voici des exemples de requêtes possibles:

  • Dans quels film a joué Robert Downey Junior ?
  • Quelle est la superficie de la Grèce ?
  • Comment dit-on merci en Danois ?
  • Pourquoi faut-il boire de l’eau ?
  • Quel animal est le plus petit du monde ?
  • Comment faire des cookies ?
  • Pourquoi le ciel est bleu ?

Etc…

 

Quel objectif ?

Lors d’une conférence, Amit Singhal, un des responsables de Google, a expliqué que le moteur de recherches vise à remplir 3 fonctions principales : répondre, converser et anticiper.

Vous connaissez sûrement le fameux “Ok Google” qui converse avec vous en même temps qu’il vous affiche les résultats de votre demande. Et bien il se sert des informations collectées via le Knowledge Graph pour pouvoir vous répondre.

 

Quelle différence depuis le Knowledge Graph ?

Concrètement où est la différence ? Prenons un exemple pour illustrer les performances du Knowledge Graph :

Si vous demandez à Google : “Qui est le président des États-Unis?”

Avant il vous aurait affiché en toute première position un site web qui selon ses algorithmes vous donnera à coup sûr la répondre à votre question.

Maintenant Google vous affiche directement la réponse à votre interrogation en affichant une petite fiche descriptive qui contiendra une phrase du type “Le président des États-Unis est Donald Trump”.

Article knowledge graph Google - Cook&record agence digitale food

Ainsi il remplit sa fonction de vous répondre; et si vous aviez exprimé votre requête via votre smartphone, il vous aurait répondu à la fois oralement et de manière écrite pour vous présenter la source de sa réponse.

Ici, la fonction de converser avec l’utilisateur est bel et bien rempli.

Il ne reste plus que la fonction d’anticiper votre demande, et celle-ci il la rempli en vous donnant également d’autres informations que vous seriez susceptible de demander à ce sujet. En reprenant notre exemple, Google vous apportera des informations sur la vie de Donald Trump, telles que sa date de naissance, sa femme, sa carrière etc…

Article knowledge graph Google - Cook&record agence digitale food

Et voilà ! Maintenant vous savez tout sur le Knowledge Graph, cet outil créé par Google depuis 5 ans déjà, qui ne cesse de vous simplifier votre quotidien !

 

Google ne s’est pas arrêté en si bon chemin et nous a dévoilé son Assistant cet été 2017 en même temps que la sortie de son Google Home. Encore une intelligence artificielle créée pour vous faciliter la vie.

Laisser un commentaire